Espace d’échanges de pratiques de codéveloppement pour valoriser les migrants comme citoyens et acteurs du développement ici et là-bas.

*

Le séminaire Eunomad européen sur le rôle et complémentarités de l'action des autorités locales et de la société civile en relation avec l'Union européenne a été organisé au CESE les 13 et 14 mai 2013.

May_13th_1May_13th_2May_13th_4Thematic_session_1

Le séminaire Eunomad européen sur le rôle et complémentarités de l'action des autorités locales et de la société civile en relation avec l'Union européenne a été organisé dans les bâtiments du Conseil économique et social européen à Bruxelles les 13 et 14 mai 2013. Les différentes sessions thématiques (voir programme) ont réuni une pluralité d'acteurs (55 participants le 13 et 54 participants le 14) et ont donné lieu à des échanges très enrichissants et fructueux. Le réseau Eunomad a produit et présenté lors de cet évènement une liste de recommandations destinée aux institutions européennes (voir fin de l'article).

Evelyne_Pichenot_European_Economic_and_Social_Commitee- Evelyne Pichenot, du Conseil économique et social européen, a accueilli les participants et introduit le séminaire avec une présentation très générale des liens entre les migrations et les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ainsi qu'entre migration et développement.

Ronald_Lucardie_Chair_of_Eunomad- Ronald Lucardie, Président d'Eunomad, a poursuivi cette allocation d'ouverture en présentant le réseau Eunomad et l'importance de l'aspect "complémentaire" des trois éléments qui constituent le coeur de l'activité d'Eunomad: migration, développement et intégration. Il a également fait une première référence au rôle des autorités locales dans le développement. Eunomad, à travers ce séminaire, souhaite promouvoir la nécessité de l'engagement des autorités locales pour compléter les actions réalisées par les autres acteurs dans ces domaines.

Yacine_Diakite_Deputy_mayor_of_AubervilliersYacine Diakité, Maire adjointe de la ville d'Aubervilliers (93), a entamé la discussion sur les autorités locales en présentant les activités d'Aubervilliers, une ville qui comprend 33% d'étrangers sur un total de 75000 habitants. Les éléments migration-développement-intégration sont donc étroitement liés and donne lieu à des actions faisant appel à des moyens humains et financiers: l'intégration des migrants dans la vie politique locale et dans des actions socio-culturelles, l'accompagnement de dispositifs de médiation culturelle, mise en réseau des acteurs locaux de l'intégration et de l'apprentissage du français, le soutien au co-développement vers les pays d'origine, etc.

Catherine_Wihtol_de_Wenden_2- L'intervention de Catherine Wihtol de Wenden, Directrice de recherche au CNRS au Centre d'Etudes et de Relations internationales de Sciences-Po, Paris, nous a permis d'entrer dans le vif du sujet avec un exposé des paradoxes et défis posés par la gouvernance mondiale des migration et du développement ainsi que par le droit à la mobilité.
Mme Wihtol de Wenden a qualifié la situation actuelle comme étant un "désordre régional et mondial" en faisant référence à l'urbanisation galopante de la planète, aux transitions démographiques au Nord comme au Sud et aux blocages persistants dans la liberté de circulation. Selon elle, des solutions existent pour sortir de ce "désordre": 1. intégrer les pays d'émigration dans les discours, les grands pays d'immigration ayant actuellement monopolisé les débats sur le cadre structurel mondial sur les migrations, 2. encadrer la réflexion à échelle internationale, 3. élaborer des normes qui seraient imposées aux Etats, 4. faire en sorte que la mobilité soit un bien public mondial, 4. restaurer la confiance politique en l'Etat et redonner espoir aux populations sans pour autant créer un nouvel ordre économique mondial.

Altay_Manco_IRFAM_Belgium- Altay Manço (IRFAM, Belgique) a complété le tableau dépeint par Catherine Wihtol de Wenden en recentrant sur les autorités locales. Selon lui, les communes sont en première ligne et compétentes pour aborder la question de la gestion locale des diversités. Il a décrit les politiques européennes relatives aux migrations et à la diversité comme étant parfois contradictoires, les décisions étant prises et appliquées au niveau macro alors que le vécu se fait au niveau local. Il a recommandé une amélioration des compétences interculturelles pour résoudre de nombreux défis auxquels l'Europe fait face, avec, entre autres, un changement d'attitudes face à la diversité, la création d'espaces de frottement et de débat entre les communautés locales et la mise en valeur des expressions citoyennes au sein des populations immigrées.
Klaus_Rudischhauser_DG_DEVCO
- Klaus Rudischhauser, Directeur général adjoint de la 'Coordination stratégique et thématique' de la DG DEVCO, a ensuite exposé les tendances récentes dans les efforts internationaux en matière de développement en lien avec les OMD et a lié ces éléments au rôle joué par les organisations de la société civile (OSC) et par les autorités locales et régionales. En effet, la nouvelle phase 2014-2020 se concentrera sur les initiatives au niveau local, tentera de renforcer les capacités des OSC et abordera la question de cohérence des politiques pour le développement post-2015.

L'après-midi a commencé avec une première session thématique sur la valeur ajoutée des gouvernements locaux et régionaux dans la triangulation migration-intégration-développement. Cette session avait pour objectif d'examiner le fonctionnement des politiques d'intégration et de gestion des territoires portées par les autorités locales, dans un contexte de reconnaissance par l'Union européenne de l'importance de la dimension locale de l'intégration et le potentiel que cela peut avoir sur le lien entre migration et développement. Quatre intervenants de milieux différents (associatifs et des autorités locales) étaient là pour partager leurs expériences:

Duy_Le_Duc_Infodracek_CZ- Duy Le Duc, de l'association Infodracek et représentant de la plateforme tchèque, était le premier practicien à intervenir et ainsi apporter un aspect très concret au séminaire. Il a présenté une pratique mise en oeuvre par son association, celle des actions d'information pour les ressortissants vietnamiens récemment arrivés en République tchèque afin de faciliter leur adaptation au pays et leur intégration. Ce programme porte sur de nombreuses thématiques, telles que l'éducation, la santé, les situations de la vie quotidienne, les banques et la finance, l'administration...

Caterina_Sarfatti_City_of_Milan_IT- Caterina Sarfatti a présenté le travail de la Ville de Milan au confluent de la coopération internationale, de la cohésion sociale et de l'intégration. En 2007, Milan a lancé un programme "Milan pour le co-développement" avec trois appels à propositions pour soutenir les projets de co-développement initiés par des associations (dont les associations de migrants) et ayant pour partie un volet d'actions ici et là-bas.
La Ville de Milan essaie également de repenser les services d'intégration dans une logique transnationale, en considérant les migrants comme des ponts entre des territoires.
Par ailleurs, Milan est membre du réseau Eurocities et, en signant la Charte "Integrating cities", s'engage pour l'intégration des migrants.

Wolfgang_Bosswick_CLIP_network- Wolfgang Bosswick a exposé les objectifs et actions de CLIP (Cities for Local Integration Policy), un réseau de villes européennes pour une politique d'intégration locale. A travers l'organisation d'ateliers et la production de rapports, CLIP permet aux villes membres d'échanger sur leurs problématiques territoriales et d'apprendre les unes des autres. Elles sont accompagnées par des centres de recherche européen afin de compléter la réflexion.

Pere_Puig_Catalonia_Region_Spain- Enfin, Pere Puig nous a fait part de la situation en Catalogne, région qui a dû reconnaître la diversité des populations présentes sur son territoire. L'immigration et le développement sont donc devenus des priorités pour le gouvernement catalan. De plus, la dimension locale est vivement encouragée pour faciliter les échanges d'expériences entre acteurs locaux et régionaux.

La deuxième session thématique de la journée s'est concentrée sur les articulation et les liens de cohérence entre les autorités locales et OSC d'un côté et les politique publiques européennées de l'autre.

Antonio_Marquez_Camacho_DG_DEVCO- Antonio Marquez Camacho, Chef de secteur 'Autorités locales, décentralisation et gouvernance locale' de la DG DEVCO, a introduit les éléments principaux de la nouvelle communication de la CE sur les autorités locales et le développement, éditée le 15 mai 2013. Dans ce document, la CE recommande à nouveau le renforcement des capacités de la société civile afin qu'elle puisse remplir ses fonctions et intégrer ses actions dans les programmes gouvernementaux.
Rodrigo_Ballester_DG_DEVCO__Ronald_Lucardie
- Rodrigo Ballester, de la DG Affaires Internes, a complété la présentation de Mr Camacho en établissant un lien avec l'Approche globale de la question des Migrations et de la Mobilité. Cette Approche, adoptée en 2011, guide le cadre général des politiques européennes en matière de migrations externes.

Lorenzo_Gabrielli- Lorenzo Gabrielli, chercheur au GRITIM de l'Université Pompeu Fabra à Barcelone et au Centre Emile Durkheim de Sciences-Po Bordeaux, a cloturé cette session en présentant le rapport européen 2012 produit par Eunomad. Rédacteur de ce rapport, Lorenzo a souligné les thèmes principaux qui stucturent le document: les processus de travail collectif, l'impact de la crise économique sur la migration et le développement, les politiques aux frontières, les migrations comme 'flux' ou 'stocks', les ambivalences existantes, etc.

La première journée s'est terminée avec un moment plus festif: un cocktail dinatoire nous a été offert par la Ville de Bruxelles dans la Salle des Mariages de l'Hotel de Ville.cocktail_Brussels_townhall_1cocktail_Brussels_townhall_2






La deuxième journée du séminaire a débuté avec une session thématique sur les pratiques de citoyenneté active et de dialogue interculturel portées par les autorités locales et les associations de migrants et la façon dont elles peuvent faire émerger des politiques migration, intégration et développement. Cette session a examiné comment, dans ce cadre, les autorités locales et la société civile peuvent agir concrètement afin de permettre le décloisonnement des politiques en matière de migration, intégration et développement. La question de la gouvernance interculturelle comme démarche participative, proactive et préventive a également été abordée.

May_14th_4- Thi Thanh Van Vu, représentante de la plateforme allemande, nous a parlé du programme phare de l'association Sprint Rostock qui forme des médiateurs linguistiques et interculturels pour l'intégration des primo arrivants à Rostock afin d'intervenir auprès des services administratifs, sociaux, de l'éducation et de la santé. L'association essaie actuellement de faire reconnaître officiellement cette formation de 12 à 18 mois par le gouvernement allemand.

P1020724- Lucia Fresa a présenté le projet AMITIE (Awareness on Migration, Development and Human Rights through local partnerships), coordonné par la Municipalité de Bologne et impliquant des partenaires au Brésil, en Italie, Lituanie, Roumanie et Espagne. Ce projet vise l'amélioration de l'impact des activités d'éducation au développement axées sur la communication: les nouvelles campagnes de communication sont participatives et basées sur des aspects interculturels; elles cherchent à promouvoir la valeur ajoutée des migrants et l'appui aux projets de co-développement et à mettre en exergue les retombées négatives de la discrimination.
P1020729
- Farida van Bommel, de Women for Peace in the Moluccas, a exposé la situation dans les îles Moluques, au nord-est de l'Indonésie, où un conflit entre Chrétiens (95% de la population) et Musulmans (5%) perdure depuis 1999 (des violences eurent lieu entre 1999 et 2003). Farida et ces collègues ont ressenti le besoin de réagir à ces tensions qui sont ressenties jusqu'aux Pays-Bas en créant une plateforme de femmes réfugiées aux Pays-Bas. Selon les membres de cette plateforme, les femmes peuvent jouer un rôle déterminant pour la paix et la sécurité et être des facteurs de changement. La plateforme a ainsi organisé deux conférences au Burundi et à Jakarta réunissant des "promotrices" de la paix pour défendre la Résolution 1325 du Conseil de sécurité de l'ONU sur les femmes, la paix et la sécurité.
Par ailleurs, Women for Peace in the Moluccas coopère avec des autorités locales aux Pays-Bas et aux îles Moluques sur la thématique de la citoyenneté et de l'empowerment des femmes. Depuis 2010, un programme de formation pour atteindre les OMD 3 (égalité des sexes), 5 (santé maternelle) et 6 (lutte contre le sida) est organisé dans 62 villages des îles en question.

Thematic_session_4_3La dernière session qui a jalonné ce séminaire a traité la problématique de la gestion des territoires et de coopération décentralisée au service des projets de solidarité internationale et de co-développement. Ainsi, une définition de la coopération décentralisée et de ce qu'elle recouvre a été donnée et le sous-thème de partenariat migrant-autorité locale et régionale a été abordé.

- Cécile Riallant nous a présenté l'Initiative conjointe UE/PNUD Migration & Développement qui tente d'articuler le national et le local. Cette initiative reproche aux plans de développement locaux de ne pas suffisamment prendre en compte le phénomène migratoire et qui conduit, de ce fait, à une parcellisation des actions des autorités locales dans ce domaine. Son objectif est donc de soutenir les autorités locales et la société civile qui travaillent sur la relation migration-développement et le potentiel qui en découle.

- Kryemadhi Safet, représentant le nouvel échevin de la solidarité internationale, M. El Ktibi, est intervenu sur les actions de la ville de Bruxelles dans le domaine de la coopération au développement. D'une part, il existe un Conseil des Bruxellois d'Origine Etrangère (CBOE) qui se réunit en quatre groupes thématiques afin d'analyser et évaluer les politiques engagées par la Ville (enseignement, société et affaires sociales, citoyenneté et participation et cultures et diversité).
D'autre part, Bruxelles met en oeuvre des projets de coopération décentralisée avec les villes de Kinshasa (République Démocratique du Congo) et Tétouan (Maroc) pour le renforcement des capacités des administrations locales dans les domaines de l'état civil, la propreté publique et la santé (Kinshasa) et l'action sociale (Tétouan).Thematic_session_4_2

- Juan Jose Ortiz Quevedo, représentant la collectivité espagnole de Cadix, nous a fait part de la création d'un conseil des migrants et d'un appui important à la coopération et à l'éducation au développement.
La ville andalouse est aussi membre de PLATFORMA, une plateforme européenne qui regroupe 24 autorités locales et régionales depuis 2008 et qui vise une reconnaissance politique accrue de l'action des autorités locales et régionales dans la coopération au développement, un dialogue approfondi entre ces dernières et les institutions européennes et la promotion d'une coopération décentralisée efficace pour le développement des territoires partenaires.

- Enfin, Ignacio Martinez a complété cette thématique en présentant le travail de Plataforma 2015, une association espagnole qui réunit 17 ONG et qui propose de réaliser des actions de communication, de sensibilisation et de formation sur ce que signifie le développement humain. Plataforma 2015 tient à souligner l'importance d'exiger aux gouvernements de respecter les accords internationaux visant à obtenir une coopération internationale cohérente et efficace pour réduire la pauvreté et l'exclusion sociale.

Pascale_CharhonPour conclure ce séminaire, Lorenzo Gabrielli et Pascale Charhon (IRFAM) ont élaboré un cadre préliminaire de recommandations au nom d'Eunomad, enrichi par les réflexions issues du séminaire. Ces recommandations visent à contribuer à la bonne mise en oeuvre d'une gouvernance locale des projets de coopération au développement impliquant la participation des migrants issus des pays d'origine et de destinations. Elles sont structurées autour de quatre grands axes:Lorenzo_Gabrielli_editor_of_the_2012_european_report
  • la diversité, les relations interculturelles et la participation citoyenne comme leviers essentiels au service du développement des territoires
  • le soutien à la gestion des capacités des AL et des OSC dans le secteur de la migration-développement-intégration comme condition importante pour la réalisation des complémentarités d'action entre acteurs ANE et autorités locales
  • la coordination de la planification et la programmation des projets de coopération décentralisée et de solidarité internationale en étroite concertation avec le secteur associatif local issu des migrations
  • la valorisation des échanges de pratiques et la mise en réseau
 
Téléchargez le cadre préliminaire de recommandations.

Les sessions thématiques ont été animé par:
Ronald Lucardie, Président d'Eunomad
Claire de Rasilly, Coordinatrice d'Eunomad, ADER (France)Claire_de_Rasilly_ADER_Eunomad_coordinator
Pascale Charhon, Directrice des affaires publiques européennes du réseau Eunomad, IRFAM (Belgique)
Mlodie_Beaujeu_Enda_Europe_PTF_France_coordinatorMélodie Beaujeu, Animatrice de la plateforme France, ENDA EUROPE
Rubén Cardenas, Animateur de la plateforme Allemagne, FABRO e.V.
Jara Henar, Animatrice de la plateforme Espagne, Alianza por la Solidaridad


Voir la synthèse analytique du séminaire, préparée par Lorenzo Gabrielli
Voir l'article de PLATFORMA sur le séminaire
May 13th (4).JPG