Espace d’échanges de pratiques de codéveloppement pour valoriser les migrants comme citoyens et acteurs du développement ici et là-bas.

Données factuelles sur le projet
Environnement / Énergies renouvelables
fr-FR
Touiza Solidarité
01-01-2009
Français (FR)
Touiza Solidarité
500 à 600 bénéficiaires directs sur les deux espaces : porteurs de projets économiques, membres de la communauté algérienne, élus et cadres territoriaux, jeunes, femmes, représentants associatifs.
600 000 €
Conduite de l'action
1. Créer des emplois et générer des revenus pour les populations fragilisées des zones rurales, par le biais d’activités de valorisation des ressources locales (agricoles, artisanales, environnementales et touristiques) ;
2. Renforcement des capacités des acteurs locaux pour favoriser un développement local
3. Contribuer à la préservation du milieu naturel de la wilaya
4. Renouveler le dialogue entre la communauté algérienne en France et la société civile algérienne.
> En France : Touiza Solidarité identifie les associations portées par des membres de la communauté algérienne, des experts et des jeunes de la communauté algérienne souhaitant œuvrer pour le développement de leur territoire d’origine. Elle organise des tables rondes d’information dans plusieurs villes françaises. 30 associations ont participé à la 1ère réunion à Paris, par exemple.

> En Algérie: Les activités se déroulent dans une Wilaya retenue par l’Etat dans le cadre du Plan Climat Territorial Intégré relatif aux enjeux du réchauffement climatique.
L’ANVT et l’AJIE identifient les représentants traditionnels des villages, les élus, les associations, les chambres consulaires, les porteurs de projets économiques, les cadres techniques, les universitaires souhaitant participer au projet. Elles appuient aussi l’identification des membres de la communauté algérienne vivant en France.
> En France : Touiza Solidarité organise des sessions de formations sur le cycle de projet pour des représentants d’associations portées par les membres de la communauté algérienne. Les migrants en parlent dans leurs réseaux associatifs. Touiza Solidarité met en place un répertoire des compétences des experts de la communauté algérienne, destiné aux acteurs locaux en Algérie. Certains de ces experts seront préparés pour des missions d’expertise en Algérie. Touiza Solidarité appuie des jeunes de la communauté algérienne avant leur départ en chantier de volontariat. nouveaux partenaires comme le conseil général du Val de Marne.

> En Algérie : Les experts de la communauté algérienne en France réalisent des missions courtes de transfert de compétences. Des prêts au microcrédit sont accordés à de nouveaux porteurs de projet pour la création de micro-entreprises. Ces porteurs de
projet sont appuyés par des membres de leur famille vivant en France. Des jeunes volontaires issus de la communauté algérienne partent en chantiers de solidarité. Le prochain chantier aura lieu à l’été 2010. Des rencontres « Migration, Solidarité et développement local » seront organisées en octobre 2010 à Tizi Ouzou. Des sessions de formation à la gestion de micro-entreprises pour les entrepreneurs actuels et futurs seront organisées ainsi que des séminaires de renforcement de capacités pour les acteurs locaux.
> En France : Touiza Solidarité organise un atelier de travail entre les associations, dans le but de créer une plateforme commune d’échange, de concertation et de coordination.

> En Algérie : Un document promotionnel de la région est publié pour favoriser le tourisme, notamment des membres de la communauté algérienne. Touiza Solidarité et les partenaires locaux réalisent une évaluation finale participative et partenariale. Les acteurs locaux utilisent le répertoire des compétences des experts de la communauté algérienne.
Compétences
> Les membres de la communauté algérienne en France sécurisent en Algérie : La communauté algérienne en France stabilise l’emploi par son investissement dans les micro-entreprises. Sécuriser la santé publique : les experts en mission sensibilisent et forment sur la thématique de la gestion des déchets par exemple. Sécuriser les conditions de vie: les experts contribuent à préserver l’eau et la biodiversité dans la Wilaya.
> Les membres de la communauté algérienne mobilisent en France : La communauté algérienne en France mobilise des financements ici pour développer là-bas. Les formations à la gestion de cycle de projet les informent sur les financements disponibles.
> Les membres de la communauté algérienne investissent en Algérie : Le transfert de compétences des experts concerne la gestion d’entreprise, le diagnostic territorial et l’aménagement local. Des personnes soutiennent financièrement un projet de microentreprise porté par un de leurs proches.
> Les membres de la communauté algérienne apportent en Algérie : La communauté algérienne en France apporte ses compétences dans son domaine professionnel ou associatif.
> Autres capacités des membres de la communauté algérienne en France et en Algérie : Les chantiers jeunes permettent d’aborder des problématiques interculturelles. Les missions sur place permettent de renouveler le dialogue entre la communauté algérienne en France et la société civile algérienne.
Touiza accompagne les membres de la communauté algérienne en France et en Algérie en mettant en place un répertoire d’experts de la communauté algérienne en France, qui rassemble leurs compétences et diffuse leur contact et en formant les associations à la gestion de cycle de projet.
Le transfert de compétences des experts concerne la gestion d’entreprise, le diagnostic territorial et l’aménagement local. Des personnes soutiennent financièrement un projet de micro-entreprise porté par un de leurs proches.
illu_touiza_devtdurabletizi.jpg
Constats tirés de l’évaluation
Formulation d’indicateurs innovants valorisant les apports des mobilités humaines dans le développement des territoires
La communauté algérienne en France apporte ses compétences dans son domaine professionnel ou associatif. Touiza Solidarité forme les associations à la gestion de cycle de projet
> Diversification des types d’acteurs dans la conduite de l’action de co-développement (associations de migrants, ong, etc.) pour une appréhension globale des enjeux touchant les populations et dans les différents espace de vie (origine et résidence).
> Renforcement des capacités en gestion de projet des migrants et sur les champs technique de l’action pour une pleine inclusion dans la réalisation de l’action aux côtés des partenaires et en collaboration avec les populations.
> Le transfert de compétences des experts concerne la gestion d’entreprise, le diagnostic territorial et l’aménagement local.
> Touiza Solidarité met en place un répertoire d’experts de la communauté algérienne en France, qui rassemble leurs compétences
> L’action se déploie simultanément dans les deux territoires de coopérations en impliquant les ressortissants et leurs associations aux deux niveaux.
> Encourager la production d’outils d’aide à l’action et à la décision valorisant la portée transnationale des activités économiques.
Les formations à la gestion de cycle de projet informent les migrants sur les financements disponibles.
Effort d’une diversification des moyens financiers au-delà des ressources privées des migrants pour éviter une trop grande dépendance avec accompagnement de la compréhension du langage et des attentes des subventions (publiques ou privées).
> La communauté algérienne en France stabilise l’emploi par son investissement dans les microentreprises.
> Sécuriser la santé publique : les experts en mission sensibilisent et forment sur la thématique de la gestion des déchets par exemple.
> Les associations de ressortissants sont renforcées dans leurs capacités de gestion autonome des actions dans les territoires d’origine et de résidence (sensibilisation aux enjeux de développement, transfert de compétences…)
> La participation des ressortissants des territoires d’origine dans la conduite de l’action favorisent des interactions fortes avec les populations locales et la possibilité d’accompagner un changement de regard ou de pratique pour une évolution durable des modes de faires localement.