Espace d’échanges de pratiques de codéveloppement pour valoriser les migrants comme citoyens et acteurs du développement ici et là-bas.

Données factuelles sur le projet
Citoyenneté / Intégration
be-NL
Centre universitaire de Charleroi
01-01-2009
Français (FR)
Centre universitaire de Charleroi - CUNIC ASBL
Les nouveaux migrants francophones sur le territoire belge
Conduite de l'action
L’objectif de ce programme est d’aider à l’insertion socioprofessionnelle des primo-arrivants en Belgique à partir d’un programme de formation de valorisation des acquis de l’expérience.
Constat d’une inégalité forte face à l’emploi liée aux origines et de discriminations à l’embauche des migrants en Belgique francophone. Constat également d’une forte sous-évaluation des compétences et qualifications déjà acquises avant d’arrivée en Belgique. Volonté de valoriser les parcours migrants dans la recherche d’emploi et sur les CV. volonté également de fidéliser un cercle d’employeurs locaux pour une sensibilisation aux potentiels professionnels des personnes issues des migrations (européens comme extra-communautaires.
Le programme se décline en une partie théorique et un stage pratique. Les cours sont dispensés par des professionnels de terrain ayant une expérience en formation d’adultes et familiarisés aux contextes interculturels. Pour chaque notion de théorie, les intervenants établissent, de façon concrète (construction du projet professionnel), le lien avec le monde du travail. Le stage pratique propose aux participants de se lancer activement dans une immersion en situation de travail, dans des démarches administratives et/ou dans du renforcement métier. Pour ce faire, nous misons sur la mobilisation de synergies et de réseaux de partenaires
Objectifs recherches : accompagnement à la formulation du projet professionnel, répertorier et soutenir des actions de solidarité Nord-Sud liées au co-développement portées par les migrants, écouter, informer, orienter, encadrer (stands, conférences, ateliers, permanences…).
Les ressources linguistiques mobilisables en 2011 : Français, Anglais, Néerlandais, Allemand, Portugais, Russe, Espagnol, Turc, Arabe Lingala, Swahili, Kikongo, Kinyarwanda, Peulh, Malinké, Soussou, Dioula, Mina, Ewé, Goun, Tori, Seto, Yoruba, Sango, Indou.
Ainsi le programme Globe Starter rassemble annuellement depuis 2009 une quinzaine de personnes originaires de tous les continents ayant en commun la maîtrise du français et un bagage valorisable (formations ou expérience). En 2010 sur la volonté des stagiaires de chaque promotion de se mettre en réseaux afin d’échanges pratiques et contacts le CUNIC a soutenu la création du « Réseau Globe Starter » dans le cadre duquel sont organisées des réunions de concertation et d'analyse plus approfondie des idées.
Le projet est très apprécié des stagiaires, l’évolution vers le réseau Globe Starter permet de nouvelles rencontres entre les stagiaires et ceux en situations professionnelles. Le projet est soutenu dans le cadre du fonds social européen et sa pérennité reste liée aux futures possibilités de financement.
Compétences
Les compétences intrinsèques des migrants, y compris leurs ressources interculturelles constituent le point de départ de la stratégie développée dans le programme Globe Starter. Ce programme fait le pari d’une insertion professionnelle améliorée grâce à la valeur ajoutée des bénéficiaires à travers leur identité de migrants et leur statut de primo-arrivants en Belgique. Au-delà de leurs savoirs spécifiques obtenus à travers un parcours académique ou une expérience professionnelle, le programme vise à objectiver et à capitaliser des compétences transversales liées au processus d’adaptation dans un nouveau milieu ; à la connaissance de diverses langues (y compris langues locales), utiles dans les secteurs d’activités tels que la coopération au développement ou les relations commerciales internationales ; à la connaissance de codes culturels liés à deux ou plusieurs environnements de vie ; à la mobilité (locale et internationale) ainsi qu’à toutes les ressources de savoir être développées à travers leur parcours de vie.
Compétences renforcées cher les migrants :
> Valorisation des parcours professionnels et des qualifications déjà acquises en parcours de migrations en caractérisant les compétences professionnelles liées et les débouchés professionnels correspondants en Belgique.
> Renforcement des connaissances sur le monde de l’emploi en Belgique et des procédures administratives.
> Avec le réseau Globe Starter : échanges plus aboutis entre les stagiaires en fonction de leurs nouvelles attentes et évolutions professionnelles respectives.
> Connaissances et compétences interculturelles fortes : adaptation à un nouvel environnement professionnel et traduction des savoirs faires acquis en compétences valorisables sur le marché de l’emploi en Belgique.
> Le programme même de formation
> Le programme « Globe Starter » met évidence les compétences et ressources propres à chacun et les implique dans des projets de co-développement.
> Le réseau Globe Starter d’échanges d’expériences entre les stagiaires.
Après 3 années de travail, on constate qu’un nombre important de stagiaires accompagnés se sont orientés avec succès vers une situation professionnelle dans les secteur de la médiation sociale, de l’enseignement ou de l’engagement associatif, filières où ils sont en contact avec des publics d’origines diverses et où leur identité et leur origine constituent une réelle plus-value pour la fonction assumée.
illu_globetstarter.pngillu_globetstarter2.pngillu_globetstarter3.JPGillu_globetstarter4.JPGillu_globetstarter5.JPGillu_glostarter.JPGillu_glostarter2.JPG
Constats tirés de l’évaluation
Formulation d’indicateurs innovants valorisant les apports des mobilités humaines dans le développement des territoires
> Volonté d’identifier les compétences professionnelles et sociales déjà acquises et les mettre en correspondance avec les compétences attendues sur le marché de l’emploi belge francophone pour mieux valoriser les parcours de migrations.
> Forte visibili
Dans le cadre de programmes d’insertion socio-professionnelle des migrants : reconnaitre et valoriser les compétences et savoir-faire des migrants issus des parcours de migrations (acquis avant, durant et après le départ en migration ; ex : adaptation, médiation interculturelle au sein des familles, connaissance des contextes économiques et sociaux des pays d’origine et de résidence…) et liés aux projets de co-développement conduits ou soutenus par les migrants (ex : gestion associative, gestion de projets…).
Apport de connaissances universitaires dans le champ de l’interculturel au profit d’une action concrète d’accès à l’emploi sur le marché belge.
Dans le cadre de programmes d’insertion socio-professionnelle des migrants : s’appuyer sur la recherche-action pour renforcer la valorisation des compétences et savoirs des migrants issus de leurs parcours de migration (acquis avant, durant et après le départ en migration) et les mettre en correspondance avec les débouchés actuels du marché de l’emploi dans le pays de résidence.
> Insertion des stagiaires dans des secteurs professionnels valorisant leurs compétences et savoirs faire interculturels.
> Succès de la démarche auprès des stagiaires qui ont impulsé la création du réseau Globe Starter pour continuer et approfondir les
> Dans le cadre de programmes d’insertion socio-professionnelle des migrants : renforcer la reconnaissance et la promotion des compétences interculturelles des migrants auprès des employeurs.
> Dans le cadre de programmes d’insertion socio-professionnelle des migrants : favoriser les mises en réseaux entre pairs pour renforcer l’acquisition de savoirs et d’expériences par les échanges de pratiques.
Appui du Fonds Social européen et de la Région Wallonne : reconnaissance de la pertinence de l’action dans le contexte belge francophone.
Effort d’une diversification des moyens financiers vers une reconnaissance des institutions publiques locales, nationales et européennes des actions conduites en faveur de la reconnaissance et de la promotion des compétences issues des parcours de migrations en Europe.
> Quelques cas de collaboration plus suivies ont été observés : 2 embauches de stagiaires dans des structures directement liées à l’administration communale, soutien financier et logistique de la ville pour des projets associatifs de plusieurs de nos stag
Dans le cadre de programmes d’insertion socio-professionnelle des migrants : intégrer les collectivités locales dans la conduite de l’action pour une articulation avec les politiques et dispositifs déjà en place et une interpellation quant à la place des migrants dans les processus de décision locale.
Les autorités communales sont parties prenantes de ce programme comme partenaire impliqué dans la diffusion de l’information et la mobilisation du public cible. Ce partenariat se met en œuvre à travers le Service des Etrangers de la Ville de Charleroi et le Centre Public d’Action Sociale. Ils témoignent de l’intérêt partagé d’un accompagnement qualitatif des bénéficiaires pour une intégration et une autonomisation durable.
Inscrire les collectivités locales dans la conduite de l’action pour une articulation avec les services impliqués auprès des migrants (aussi bien dans le champs de la coopération internationale que de l’inclusion sociale ou de l’accès au marché de l’emploi).